Guy Parent Praticien en transformation personnelle – conférencier

Guy Parent

Qui je suis

Un amoureux de la vie telle qu’elle est!  Je vis de plus en plus au présent, dans le monde réel. Je goûte régulièrement à la richesse du présent que m’offre la vie, à moins que je ne sois pris dans une histoire de peur quelconque. Et ma passion consiste à partager mon expérience avec toute personne aux prises avec une difficulté qui affecte sa relation envers elle-même et les autres. Je l’accompagne  à quitter un monde illusoire de frustration  lié à une incompréhension de soi pour revenir au monde réel. Ce réel consiste à savoir et surtout à être présent et authentique pour se vivre enfin. Accéder à ma lecture inspirante gratuite!

Ce que je fais

Ma pratique en transformation personnelle s’adresse à toute personne homme, femme ou enfant aux prises avec des relations interpersonnelles insatisfaisantes.

À la demande, j’aime animer des réunions comme conférencier ou animer un atelier dans le but d’encourager les gens « À LA DÉCOUVERTE DU MONDE RÉEL! » En fait, je suis un praticien. J’adore mettre l’emphase sur la pratique pour rendre les outils concrets pour chacun et pour faciliter l’intégration.

Mon cheminement

Qu’est-ce qu’il me reste si je ne suis pas moi-même?

Cette réflexion fait suite à plusieurs prises de conscience de ma part sur le sens de la vie, sur le sens de Ma vie. Aujourd’hui je comprends que cela relève de moi de donner un sens à ma vie. C’est à moi de le définir ce sens. Si je ne suis pas moi-même, est-ce facile de trouver un sens à ma vie? Il y a de fortes chances que je sois alors confus. Et je l’ai été pendant de très nombreuses années de ma vie. J’ai l’impression de n’avoir été qu’une partie de moi-même pendant une bonne partie de ma vie d’adulte. Je dirais même que j’ai le sentiment d’avoir été endormi pendant plus d’une dizaine d’années, même si je fonctionnais « normalement ». Et après avoir grandement cheminé, force est de constater que ce chemin vers ma nature propre, était truffé de pièges invisibles, que continuait à me jouer mon mental. La vulnérabilité a été le dernier rempart à franchir pour toucher de plus en plus à la conscience. J’emprunte ce chemin vers moi tous les jours et ,de plus en plus, je suis en mesure de déclarer que tout de la vie me vient avec aisance, joie et gloire. Quand nous sommes nous-même, cela devient notre réalité. De nos jours, les outils existent et sont accessibles.

Le réveil

Le réveil s’est produit lorsque je me suis tanné de ce que je vivais. Je n’en pouvais plus de continuer ainsi. J’avais l’impression de ne pas m’appartenir. J’étais un homme très occupé, président d’une société junior minière québécoise dans un contexte économique difficile. Cela faisait plusieurs années que je dirigeais cette compagnie publique, où je gérais l’ingérable. Au cours de cette période, j’étais aussi impliqué dans l’Association Provinciale de l’Exploration Minière du Québec, au point d’en être devenu le président. Le problème dans cette carrière que je menais, était la base à partir de laquelle je vivais ces expériences. Je faisais tout cela pour satisfaire les autres. À ce jeu j’excellais. Mon but était que tout le monde soit content de moi. À fonctionner de cette manière, j’avais oublié d’inclure ce que Guy voulait dans l’équation.

Cela n’avait eu aucune importance -c’est-à-dire moi- jusqu’au matin où je me suis éveillé. Ce matin-là, j’ai pris conscience que Ma vie pouvait se vivre autrement. Je n’étais pas obligé de vivre comme un automate qui faisait parfaitement ce qu’on lui demandait. J’ai réalisé que je faisais tout cela pour être aimé de tout le monde. Je cherchais constamment l’amour dans le regard de l’autre, j’en avais besoin, c’était mon carburant. Qu’arrivait-il quand ça ne fonctionnait pas? Je m’écroulais, je perdais mes moyens, je voulais disparaître, je me dénigrais et me tapais dessus.

Prise de conscience

J’ai donc pris conscience que je n’étais pas moi, que j’étais perdu. Je vivais une dépendance affective profonde où je dépendais du regard de l’autre pour être heureux. Je faisais tout pour être aimé des autres. J’étais perdu. Je n’avais pas compris que la seule chose que l’on puisse faire avec l’amour c’est de le donner. Après en avoir pris conscience, j’ai été en mesure de reconnaître à quel point j’étais déjà quelqu’un qui donnait beaucoup d’amour autour de lui. J’ai aussi pris conscience que l’amour m’habitait déjà et bien plus que je ne l’imaginais. J’ai alors entamé un processus de guérison intérieure. Il m’a permis de conscientiser à quel point j’étais complet. J’ai réalisé que je n’étais affublé d’aucun manque d’amour. Je me suis alors libéré de toute une programmation inconsciente que j’avais moi-même construite au fils des années pour me protéger de l’extérieur.

Les croyances

Je sais aujourd’hui le rôle majeur que joue notre système de croyances dans l’expérience de vie que nous expérimentons. Je sais aussi qu’il est de notre pouvoir personnel de le transformer pour qu’il nous serve au lieu de nous restreindre ou de nous nuire. En nous libérant de nos croyances limitatives, celles qui s’opposent à notre mieux-être, nous sommes en mesure de redevenir entièrement vivant plutôt que de SURvivre. Aujourd’hui je m’amuse à vivre plutôt que de croire que je vis, en étant de moins en moins croyant et de plus en plus vivant. J’agis, je suis dans le mouvement, plutôt que coincé dans la rigidité de mes croyances fixes. Cela m’a permis de passer du mode  « survivant » à « vivant au présent ». Pour moi, le monde réel est devenu le seul endroit où être!

Et maintenant

Aujourd’hui, je sui accompagnateur en transformation personnelle. J’accompagne individuellement ou en groupe, des personnes  qui veulent améliorer leur relation avec eux-mêmes et avec les autres. Et ce site contribue à cette mission de vie que je me suis découvert: Contribuer à la mesure de ma capacité à un monde meilleur, c’est-à-dire à un monde vrai, en étant moi-même de plus en plus vrai. Et quand je découvre de nouveaux outils pour atteindre cet objectif, pour moi d’abord et pour les autres, je l’ajoute à mon coffre à outils. Ma dernière découverte, ce sont les BARRES D’ACCÈS. Faites-vous le cadeau d’une séance pour faire tomber le stress et découvrir un espace intérieur jusque là inaccessible. Au plaisir de vous accompagner à la découverte de l’être bienveillant que vous êtes au plus profond de vous-même, sincèrement.

Pour qui?

J’accompagne tout individu qui éprouve  un problème relationnel avec lui-même et avec les autres. Ce peut être aussi une personne habitée par des peurs , ou  de la colère. Le but visé de l’accompagnement est de cesser d’expérimenter des problèmes relationnels autant à la maison qu’au boulot. La bonne nouvelle est que vous avez les pleins pouvoirs pour y remédier,  et je peux vous accompagner efficacement comme je l’ai fait pour près de 260 personnes à ce jour.

Guy Parent, praticien en transformation personnelle (819) 290-9436

EnregistrerEnregistrer

Évènements à venir