Vous avez toujours raison!

Partagez

Raison

Vous avez toujours raison!

Êtes-vous d’accord avec cet énoncé?

  • Oui? Vous avez raison.
  • Non? Vous avez encore raison.

Prises de conscience

En fait, vous avez toujours raison. De votre perspective personnelle, vous avez toujours raison. Il ne peut en être autrement. En prendre conscience vous permet de remarquer que vous êtes la seule personne à vivre votre vie, et il est certain que vous avez raison de la vivre comme vous la vivez. La raison en est simple : vous êtes entièrement et complètement responsable de votre vie. Par contre si votre vie ne vous satisfait pas, une autre prise de conscience devient pertinente à réussir. Elle peut se faire à partir d’un simple  questionnement: À quoi et à qui est-ce que vous donnez raison dans votre vie? Quelle est la base de votre raison? Tout est là.

 

À qui donnez-vous raison?

Imaginons que tout le monde ait raison ET que notre base de raisonnement soit commune à tous et toutes, nous devrions conclure que nous sommes alors d’accord sur à peu près tout. Les conflits n’existeraient pas ou seraient très faciles à déceler et à défaire. Mais force est de constater que ce n’est pas le cas. Nous n’avons pas tous et toutes la même base de raisonnement. Demandez-vous : À qui à l’intérieur de vous, est-ce que vous donnez raison? À votre ego, votre mental ou à votre essence?

L’ego et vous

Quand vous donnez raison à votre ego, vous faites le choix inconscient de donner raison à vos peurs. Ce faisant, vous vous coupez de votre soi véritable, de vos émotions et de votre cœur. L’ego voit la menace partout, il juge, il récrimine, il fait partie de votre instinct de survie qui est très réactif et rapide, que la menace soit réelle ou fictive. Il donne raison à tout ce qui confirme que vous devez vous protéger, vous méfier, dénigrer les autres ou vous dénigrer, même si c’est inapproprié. Finalement l’ego a le défaut de vous éloigner de vous-même. À dire vrai, il s‘oppose à qui vous êtes réellement.

Un exemple

Par exemple, si vous avez cette pensée en vous: « Je ne suis pas capable de parler en public », que va-t-il se passer si vous avez à parler en public?  Vous ne serez pas capable de parler en public : vous serez crispé, votre élocution sera difficile, vous aurez de la difficulté à suivre le fil de vos idées… Dans quel but? Pour donner raison à votre pensée. Vous allez tout faire, en complicité avec votre ego, pour le prouver, pour vous donner raison. Souvenez-vous, vous avez toujours raison. Vous avez en même temps le pouvoir de vous réviser et d’avoir raison sur une autre base, celle de votre être. Pour la même situation, vous pouvez vous autoriser à laisser monter une autre pensée : « Je n’ai jamais essayé de parler en public, ce pourrait être tripant, je suis convaincu que je suis capable. » Et devinez quoi? Vous auriez tout autant raison.

Question de choix

Les questions à vous poser : Est-ce que je suis mes peurs ou mon cœur? Est-ce que je donne raison à mes peurs ou à mon cœur? Dans les deux cas, c’est une question de choix. C’est là que votre libre arbitre peut se manifester :

  1. Vous créez par défaut, sans savoir, pour avoir raison et suivre votre ego ou
  2. vous créez consciemment avec votre cœur, par amour, libre et heureux(se).

Le second choix vous aide à découvrir votre raison de vivre et de la vivre dans le présent, le seul temps qui existe concrètement.

 

Pour conclure

Finalement puisque vous êtes la seule personne qui puissiez vivre votre vie, pourquoi ne pas la vivre consciemment et librement. Soyez le patron conscient de votre raison et ayez toujours raison d’aimer votre vie!

Guy Parent, consultant en relations humaines, (819) 762-6675,  le 25 mars 2015.

GisopGrandir en Interactions Saines et Obtenir le Présent!

 

EnregistrerEnregistrer

A propos

Praticien en transformation personnelle, conférencier, diffuseur de joie de vivre, bloggeur

Tagués avec : , , , , ,
2 commentaires sur “Vous avez toujours raison!
  1. Bonjour Guy..(Avoir toujours raison).Parfois, c’est frustrant, choquant, enrageant de voir qu’une personne veut toujours avoir raison, qu’elle ne veut pas démordre et ne veut même pas tenir compte de notre point de vue à nous, qui lui aussi peut-être très bon. Rien à faire. Ah! ce cher égo qui nous tient dans ces filets, qui nous garde dans la peur constante, qui s’arrange pour que l’on critique, juge les gens autour de nous, qui s’arrange pour que l’on se dénigre, se rabaisse, que l’on reste dans le négatif et nous empêche de montrer notre vrai moi et j’en passe. Oui, j’ai vécu cela pendant des années. Quand j’ai compris que j’étais le seul et unique maître de ma vie, cela a tout changé pour moi. A un moment donné, je me suis dit:  »Assez c’est assez. Ca suffit, il faut que cela change car j’en ai mon voyage. Donc, je me suis rendue compte que mon égo qui me maintenait dans la peur depuis tant d’années, devais savoir qui était le maître maintenant et je devais lui faire voir qui j’étais en tant que personne et qu’il devait vraiment connaître mon essence, mon vrai moi intérieur et mon âme véritable. Là, mon égo en a pris un coup et moi, j’ai refusé de laisser cette peur continuer à m’enprisonner et diriger ma vie. J’ai cessé d’être l’esclave de mon égo et je me suis libéré de sa prison. J’ai gagné plusieurs combats et je peux dire que j’ai réussi à gagner en devenant le maître de ma propre vie. Que cela fit du bien de reprendre le contrôle de sa propre vie. Un jour,étant à Montréal comme aidante d’une amie qui était à l’hôpital du Sacré-Coeur, une dame me dit:  »Vous n’avez pas peur de sortir le soir seule et de revenir à pied à 9 heures. Non, lui répondis-je. Moi, je ne pourrais pas, car j’ai trop peur. Il arrive tellement de chose. Alors, je lui ai répondu que j’avais eu peur toute ma vie et qu’il n’était plus question que je laisse ces peurs me contrôler et m’empêcher de faire ce que je veux. » Oui, nous pouvons reprendre le contrôle sur cet égo qui se croit le plus fort. Il ne sait pas toute la force, le courage, la foi, la volonté qui nous habite et nous anime. Je me suis servie de tous ces outils qui m’ont permi de surmonter tout ça et de gagner la partie.

    • Guy Parent dit :

      Merci Danielle pour ce beau partage. tu illustres bien à quel point la notion que d’avoir absolument raison rime avec l’ego. En fait, dans nos vies, il arrive un moment où on prend conscience que c’est l’ego en nous qui dirige notre vie, et qui fait en sorte que nous soyons insatisfait. J’ai un souvenir clair en moi du premier moment où j’ai vu mon ego, où j’ai pris conscience que c’est lui qui dirigeait mon discours. J’étais alors en train d’argumenter avec mon épouse, et je savais qu’elle avait raison. Pourtant j’ai été incapable d’arrêter mon discours et mon besoin de gagner, d’avoir raison. J’ai continué d’argumenter même si je n’y croyais plus. Je me souviens de la honte que j’ai ressentie à ce moment-là. Ce n’est qu’une heure ou deux plus tard que j’ai été en mesure de revenir vers elle pour lui expliquer ce qui s’était passé en moi, et pour lui partager que finalement j’étais d’accord avec elle. C’était le début de mon éveil et du calme intérieur. Je commençais vraiment à m’écouter, à écouter ma grandeur plutôt que ma petitesse, ou la petitesse de mon ego.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*