Notre réel ennemi dans nos vies

Partagez
croire de nouveau en soi

Quelques questions

Qu’est-ce qui fait que ça ne fonctionne pas comme on aimerait que ça fonctionne dans nos vies? Prenez le temps d’y penser.
Connaissez-vous l’ennemi qui vous éloigne du bonheur, de l’amour et de la bonté? Prenez un moment pour y réfléchir.
Êtes-vous d’accord que tout le monde cherche à être bien, heureux et de vivre dans l’amour? Oui bien sûr.

L’ennemi réel

Je vous informe que selon moi, il n’y a qu’une chose qui vous éloigne de ce lieu: ce sont vos mensonges. Plus justement, c’est le fait de croire à vos mensonges et aux mensonges des autres.  Nous perdons notre temps et nos énergies à nous faire mal et à nous maltraiter avec les mensonges à propos de nous-même, à propos des autres et à propos de la vie. Les mensonges comme tel ne nous créent aucun mal, tant et aussi longtemps que nous ne les croyons pas, que nous savons que ce sont des mensonges et que nous n’y prêtons pas attention.  Sauf que dans la vie telle que nous la vivons, ce n’est pas réellement ce que nous faisons.

Votre rapport avec le mensonge

Ce que nous faisons c’est de croire aux mensonges, sans même savoir que ce sont des mensonges. Autrement dit, sans même avoir vérifié si ce sont des mensonges. Nous sommes inconscients dans nos agissements, dominé par le menteur en nous: nous croyons dur comme fer à ces mensonges et nous souffrons, pris avec les effets de ces mensonges. Notre réel ennemi est donc là: nous accordons notre foi aux mensonges.
Pris dans ce scénario, le mot réellement prend un tout autre sens, le RÉEL  MENT. Nous vivons un réel mensonger qui nous éloigne de nous-même et du réel. Ce ne peut être que souffrant.

Signal d’alarme

Il existe un signal d’alarme naturel ou une évidence très facile à reconnaître qui démontre que vous croyez aux mensonges:

  • être malheureux,
  • vivre un stress intérieur ou
  • cesser de vous réjouir du fait que vous êtes vivant.

Que faire dès ce moment là?   Commencer à mettre en doute ce en quoi vous croyez et qui vous fait mal. Il est évident que vous croyez à des mensonges. Écrivez les pensées qui vous tourmentent. Mettez-les à l’épreuve de la vérité car seul le réel ou la vérité vous rendra libre.

Mettez en doute le menteur

Mettre en doute ce en quoi vous croyez correspond à mettre en doute le menteur dans votre tête. Il est celui qui vous envoie toutes ces pensées fausses auxquelles vous êtes habitués de croire. Cela ne veut pas dire pour autant qu’elles soient vraies. Dans votre tête voici une très courte liste du discours commun que le menteur utilise : « ça ne marche jamais comme je veux »;  «  c’est de ta faute si ma vie ne va pas bien » ; « tu m’as trahi » ; « je suis perdu sans toi ».  Ces pensées désespérantes n’ont rien à voir avec la réalité telle qu’elle est. Elles nous font quitter le plus grand cadeau qui nous a été donné à la naissance et que nous avons perdu en chemin: le présent. Quand nous perdons le présent, nous ne sommes plus réel. Nous nous mentons.  Ce phénomène est normal car nous avons tous appris à interagir à partir de mensonges. C’est tellement vrai que cela fait partie de notre culture verbale: «  faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ». Cette façon d’être et d’interagir génère un monde de confusion, de frustration et d’incompréhension.

 Le réel

Revenir au réel va se situer à l’opposé de ce que nous suggère les mensonges. ainsi au lieu d’être pris avec la pensée
  • « ça ne marche jamais comme je veux », je découvre que ça marche toujours comme je le veux. Il s’agit simplement de décider qu’est-ce que je veux?
  • « C’est de ta faute si ma vie ne va pas bien », je prends conscience que si ma vie ne va pas bien, cela n’a rien à voir avec l’autre et tout avec moi. J’ai tous les pouvoirs pour changer le cours de mon existence et c’est à moi de jouer.
  • « tu m’as trahi » , je réalise que je fais cela tout seul. C’est moi qui me trahit et personne d’autre. Je décide d’apprendre à me respecter car je comprends que cela relève de moi.
  • « je suis perdu sans toi », je cesse de me conter cette histoire qui ne tient à rien car dans la réalité je m’appartiens. je ne me sens perdu que lorsque je me quitte.

Changer de croyance

Le seul ennemi n’est nullepart ailleurs que de croire à ce qui ne tient pas la route, à ce qui est faux et qui me rend faux. En corrigeant le tir, les astres s’alignent de plus en plus. Ce n’est pas de la pensée magique, c’est un changement de paradigme. Au lieu de croire à mon opposé, je commence à croire en moi et à m’en réjouir dans le présent. Ça change tout.
Cela fait-il du sens pour vous?  Êtes-vous d’accord?
Écrivez les pensées qui vous hantent et vous nuisent, puis méditez sur la véracité de leurs suggestions. Vous finirez par découvrir que vous êtes bien plus que vous ne le pensiez.
Bonne réflexion!

EnregistrerEnregistrer

A propos

Praticien en transformation personnelle, conférencier, diffuseur de joie de vivre, bloggeur

Tagués avec : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*