Douter, croire et voir

Partagez


Croire_voir

Bienvenue à ce laboratoire sur moi-même, ce défi d’être vrai au quotidien ! 29 août 2014

Le douteur

C’est encore un grand défi que j’ai de la difficulté à rencontrer. Ces temps-ci le douteur en moi est vraiment présent. Et je lui donne des munitions car je ne contribue pas à la mesure que je m’étais fixée pour rendre ce blog actif.

Poursuivre quand même

Malgré cela, je poursuis, je le fais quand même. Au plus profond de moi-même je suis convaincu que pour moi, c’est un bon moyen de réussir ce défi d’être vrai au quotidien, de continuer à entretenir ce vlog. Pour qu’être vrai devienne entièrement intégré en moi. Et c’est fou comme défi quand on y pense – mon défi d’être vrai au quotidien – Est-ce que ce ne devrait pas être gagné d’avance, ce défi ? Est-ce que l’on ne devrait pas être tout simplement vrai ? Où est le problème ? Le problème réside dans le fait que l’on ne s’écoute pas. Qui écoutez-vous…plus que vous ?

Y croire et le voir!

Nous omettons de croire en nous. Ça ressemble à la pensée qui est publiée avec cet article : Faut-il le voir pour le croire ou y croire pour le voir ? Pour ma part, je suis profondément convaincu qu’il faut y croire pour être en mesure de le voir. Par exemple, dans ce que je fais présentement, ce vlog, s’il faut que je le vois pour le croire, il ne se passera rien, car je suis celui qui crée ce site internet au fur et à mesure. Donc à partir du moment où j’y crois, j’ai une vision de tout ce que je peux faire et de ce qui s’en vient, et de tout ce en quoi je veux contribuer. En y croyant, je vois ma réussite. Je vois ma vie se déployer devant moi et je suis capable de la manifester. Je suis dans l’action de mon rêve. C’est ce que j’échappe régulièrement, de croire pleinement en moi : Être vrai, c’est de croire en moi et de le vivre. Être vrai, c’est être dans l’action de ce que je sais être le meilleur pour moi( au lieu d’être en réaction). Est-ce que j’écoute mon mental, mon ego, ou j’écoute ma voix intérieure, mon noyau fondamental ? Ce dernier, en m’y fiant, en me laissant guider par lui, me fait vivre le meilleur de moi-même. Ce site internet, cette intention que j’ai émise, cette croyance que j’ai : qu’il faut vraiment le croire pour le voir se manifester, elle m’inspire, elle me fait avancer et me réjouit.

Voilà une autre mesure à prendre en note : quand je suis dans ma joie d’être, c’est que je suis vrai avec moi, je suis dans ma nature.

En conclusion, le défi est encore grand, mais ça s’en vient !

Les suites de ma vidéo:

J’ai terminé ma vidéo en déclarant, « qu’être vrai au quotidien, ça s’en vient! » Et le matin suivant lors de ma marche matinale, j’ai touché à cette partie de moi qui doutait. J’ai pu faire contact avec une vieille blessure et les larmes ont coulé. J’ai été en mesure d’accueillir cette petite partie qui se croyait isolée. J’ai perçu toutes les croyances de découragement qui sommeillaient en moi et qui me ralentissaient encore à l’occasion. Et j’ai senti une nouvelle évidence en moi, forte et convaincante: « Quand je ne me conte pas d’histoires, je suis heureux! »  Autrement dit, quand je cesse de me mentir, tout va bien. C’est certain car c’est à ce moment que je deviens moi, que je deviens vrai!  Et ce fut une journée d’efficacité, d’intelligence, de bonheur et de création.

Guy Parent (819) 762-6675

 

A propos

Praticien en transformation personnelle, conférencier, diffuseur de joie de vivre, bloggeur

Un commentaire sur “Douter, croire et voir
  1. Une personne négative, DOUTE, va mentir pour que les gens puissent la CROIRE, va se forger des histoires, les façonner à sa manière pour qu’elles soient parfaites quand elle va en parler aux gens de son entourage. Elle va travailler le tout jusqu’à ce que les mots qu’elle emploie, soient vraiment impeccables. Et là, elle va se servir de ces histoires inventées en en parlant aux gens, qui eux vont croire que c’est la vérité, car ça l’air tellement vrai que l’on se laisse embarquer dans ce cercle vicieux sans s’en rendre compte. Cette personne est fausse, porte des masques et est malheureuse. En plus de mentir aux gens de son entourage, elle se ment à elle-même. Donc, rien ne va dans sa vie. Tant que cette personne mentira, celle-ci ne pourra pas faire VOIR sa véritable authenticité à son entourage. Quel dommage et quel gaspille pour la personne qui ment constamment. VOIR la belle authenticité d’une personne, c’est tellement beau et magnifique. J’ai vu cette personne agir ainsi tout le temps que j’ai vécu avec elle. Aujourd’hui, cette personne vit toujours dans le mensonge, est malheureuse et a perdu tous ses amis (es). VIVE l’authenticité de la vraie personne positive, car sa vie est plus belle et plus agréable à vivre. J’espère que ça répond au titre  » Douter, Croire, Voir  ». Bonne semaine Guy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*